AccueilAccueilBlog

Voyager seule au Sénégal: Des conseils sur mon itinéraire?

Voyager seule au sénégal volontariat bénévolat guide local itinéraire Voyager seule au Sénégal: des conseils sur mon itinéraire? *

Je décompte les jours avant de poser les pieds au Sénégal! Ce voyage imminent me donne l’impression de recommencer mon tour du monde à zéro: sans filet, sans repère culturel. Et… c’est bien pour ça que j’ai décidé de voyager seule.

Un mois au Sénégal

Cet été, je rêvais de mieux comprendre Israël et les territoires palestiniens. Les événements politiques décalent tristement ce projet. Sans aucun lien ni géographique ni culturel avec mon projet initial, voici mon joli plan B: parcourir le Sénégal en solo pendant un mois.

Ceux qui me suivent depuis trois ou quatre ans m’ont vue partir très souvent en Asie et en Amérique latine: je repoussais en effet l’idée de voyager seule en Afrique. L’envie était là, a toujours été présente, mais je me demandais comment concilier mon mode de voyage – très spontané – et l’envie de croquer tout cru cet immense continent qui m’intimidait un peu…

D’ailleurs, en préparant mon tour du monde, le continent africain était toujours celui qui déclenchait le plus de ferveur chez mes interlocuteurs: beaucoup de passion, de rêves d’enfance, mais aussi chez mes proches une inquiétude à me voir partir seule là-bas. Et leur dire que j’allais « juste improviser sur place » ne semblait pas la réponse qu’ils attendaient.

Si on se fie aux statistiques liées aux destinations fétiches de ceux qui partent en tour du monde, très peu de voyageurs font escale dans des pays africains. C’est bien sûr dû aux prix des billets d’avion et aux coûts locaux en terme de transport, mais ne soyons pas hypocrite, il n’y a bien sûr pas que ça. Entre fantasmes et peurs, notre imaginaire semble déjà galoper bien avant d’avoir posé un pied en terres africaines.

Voyager seule au Sénégal: des bribes d’itinéraire

Je ne l’ai jamais fait jusqu’à présent, mais j’ai eu tort: je devrais me tourner davantage vers la communauté des voyageurs pour de précieux conseils en terme d’itinéraire… A trop vouloir être indépendante, je passe à côté d’expériences précieuses.

Ce voyage au Sénégal s’élabore grâce à mes partenaires locaux et à quelques conseils de journalistes spécialisés: je préfère me tourner vers des voyageurs et l’expertise locale plutôt que de me plonger dans des guides de voyage, qui me semblent toujours si ternes et incompréhensibles. Alors si vous avez des coups de coeur à partager, des endroits que je devrais absolument voir, des adresses gourmandes, ou mieux des personnes à rencontrer sur place, n’hésitez pas: je serais ravie de laisser les surprises s’infiltrer dans mon itinéraire.

 ONG, hôtels atypiques, écotourisme, personnes iconoclastes, artistes, photographes, griots ou danseurs sénégalais, quelle que soit votre inspiration, envoyez-moi un mail ou un message! D’ailleurs, si certains d’entre vous partent bientôt au Sénégal, nous pourrions faire une randonnée ou un bout de chemin ensemble!

 Première étape au Sénégal: en route vers le pays Bassari

Une pincée d’organisation ne troublerait pas mon voyage. Dès mon arrivée à Dakar, je me rendrais vers l’est afin de découvrir d’immenses réserves nationales et en apprendre davantage sur la culture du peuple Bassari. Pour les neuf premiers jours, je serai accompagnée d’un guide local, sélectionné par l’équipe d’Evaneos.

– Jour 1: Trajet Dakar-Mbour

– Jour 2: Réserve animalière de Bandia et pyramides sérères

– Jour 3: Trajet Tambacounda – Niokolo Koba: arrêt au village de Dar Es Salam, nuit sur le fleuve Gambie

– Jour 4: Safari dans la réserve de Niokolo Koba / descente du fleuve Gambie en barque

– Jour 5: en route vers le pays Bassari, arrêt au village Kédougou et à Ethiolo

– Jour 6: campement à Ethiolo

– Jour 7: frontière entre le Sénégal et la Guinée, village de Ségou

– Jour 8: villages d’Ibel et Bedick d’Iwol

– Jour 9: route Mako – Kaolack

Les trois semaines suivantes, principalement en taxi-brousse:

– quelques jours à Dakar: de préférence chez l’habitant

– exploration de la côte sénégalaise avec des escales au Lac Rose, Saint-Louis, Djoudj, désert de Lompoul, Touba, Toubakouta, fleuve Saloum, Mar Lodj, Joal Fadiouth, Saly.

– peut-être rallier la Basse Casamance en bateau, en fonction des opportunités et de la sécurité dans la région, mais cela supposerait de sauter littéralement d’une étape à l’autre, et de laisser trop peu de temps aux rencontres sur place, ce qui serait terriblement dommage.

C’est principalement pour cette partie que je pourrais intégrer vos conseils et coups de coeur au sein de mon itinéraire . Venez mettre un grain de sel dans mon voyage

! voyager seule au sénégal itinéraire conseils loger chez l'habitant

……………………………………………………………………

Voyager seule au Sénégal:

  • trouver de l’inspiration auprès du photographe Santadenn, qui partage ses carnets d’expatrié au Sénégal.
  • lire les articles d’une Française installée à Dakar: Une vie en Afrique.
  •  piocher dans les livres de Pierre Rabhi pour s’imprégner de sa sensibilité sur l’Afrique.